Tribus du Maroc
Les Tribus Du Maroc
   
  





La Tribu Zaër


Carte de Zaër



Histoire de Zaër

Toute la région de Rabat-Salé était sous la domination de la tribu berbère Masmouda: les Ghomara du nord jusqu'au Oued Bouregreg et les Berghouata au sud de Bouregreg, ces deux tribus formaient une coalision Masmoudienne très forte.

Au Xe siècle, la tribu beni Ifren une fraction de la grande tribu Zénète vint s'installer dans la région à cheval sur le Bouregreg, les beni Ifren finissent par refouler les Berghouta vers le sud jusqu'à hauteur de Casablanca et les ghomara ves le nord.
A la disparition des Beni Ifren sous les coups des Almoavides, les Berghouata récupérèrent le territoire perdu et rétablirent la liaison avec Ghomara, la coalision fut ébranlée à nouveau, peu de temps après, par les Almoravides au XIIe siècle.

La tribu Zaër est une tribu arabe de Bani Mâaqil d'origine Yémanite, après plusieurs déplacement dans les hauts plateaux et sur la bordure septentrionale du Sahara, elle parvint jusqu'au versant sud du Haut Atlas. Léon l'Africain au début du XVIe siècle la signale dans la région de Khenifra de là, elle a poursuit sa route vers le nord jusqu'a la région de Rabat.


Armoirie du Maroc




Costumes & Mode

Costume traditionnel d'un Makhzeni Rabat (personnel du palais royal)
 Makhzeni Rabat

Costume d'apparat du Makhzen
Costume d'apparat du Makhzen




Artisanat de Zaer

Tapis de Zaer
tapis de  Zaer



Tapis de Rabat
tapis de  Rabat tapis de  Rabat

garde royal



Rabat: La capitale

Au IIIe siècle avant J.C, Rabat n'était qu'une petite agglomération à l'embouchure de l'Oued Bou Regreg qui servit d'escale au phénicien puis aux carthaginois, à l'époque romaine Rabat s'appellait Sala Colonia; après une brève période de prospérité la ville a été délaissée au profit de la ville de Salé située à l'autre rive de l'Oued.

AU Xe siècle, les Almoravides construisent un Ribate (camp fortifié) afin de combattre les tribus voisines (bergwatta et Masmouda).
AU XIIe siècle, le premier souverain Almohade Abdelmoumen Ben Ali transforma le Ribat en une fortoresse.
A la fin du même siècle Yakoub El Mansour, après son éclatante victoire sur les rois de Castille et du Léon, fit élever une enceinte de 4 km autour de la ville qui la dota de cinq porte dont Bab Er-Rouah.

Bab Er-Rouah

El Mansour édifia égalment une grande mosquée qui devait être la soeur de la Koutoubia à Marrakech et Giralda à Séville mais sa mort laissa la mosquée inachevée à part son minaret "Tour Hassan".

Tour Hassan

Sur les ruines de l'ancienne cité romaine le sultan mérinide Abou Al Hassan érigea en 1339 un véritable complexe funéraire: la nécropole de Chellah.

la nécropole de Chellah

Sous le règne des Sâadiens (XVIe siècle), les deux cités jumelle de Rabat et Salé juoissaient d'une certaine indépendance vis-a-vis du pouvoir central et se consacrèrent à des activités de corsaire contre les navires Espagnols et Portugais.

bateau corsair de Salé
Le Chébec bateau de course
des corsaires de Rabat-Salé


En 1912, Rabat devient la capitale du royaume à la place de Fès

En 1961, le roi Hassan II édifia un mausolée pour son père: le mausolée Mohammed V.

mausolé Mohammed V





Copyright © 2017 -TribusDuMaroc @ Contact 1378971