Tribus du Maroc
Les Tribus Du Maroc
   
  





La Tribu Chaouia


Carte de Chaouia



Histoire de Chaouia

Le mot Chaouia, signifie "éleveurs de motons" ou pasteurs, il servait d'abord à designer les peuplades berbères qui menaient une vie exclusivement pastorale et suivaient les coutumes arabes. Par la suite, il devient un véritabl nom ethnique.

Selon Léon l'africain, cette région était connue sous le nom de Tamesna, elle était occupée par une grande tribu berbère: Berghouata. On retrouve encore aujourd'hui le souvenir de Tamesna chez la tribu Mzabe.

Après la mort de Idris II au IX eme siècle, les Berghouata se rendent indépendants et atteint un haut degré de prospérité.

Au XI eme siècle les Almoravide envahirent la Chaouia; à la suite de la défaite des Berghouata, les tribus de Banou Hilal et Banou Salaym vinrent s’installer dans la région entre le XIe et le XIIe siècle et se mêlèrent aux tribus berbères locales impliquant l'arabisation de ses derniers.

Au XII eme siècle, les sultans Mérinides finirent par les dispersées et donnèrent Tamesna à la tribu Zenata, leurs partisans.

A partir de XVIe siècle, les historiens commencent à se servir du terme "Chaouia" pour designer la population de cette région.

En 1790, les Chaouia se révoltèrent contre le sultan Moulay Yazid et finirent, en 1792, par se soumettre au sultan Moulay Slimane qui fit une expédition (Harka) contre eux et qui a établit un gouverneur chérifien à Dar El-Béida (Casablanca).

Au XIX eme siècle, les tribus Chaouia occupaient leur territoire actuel .

La tribu Chaouia se subdivise en 14 tribus :

  1. Zyaîda
  2. Mediouna
  3. Soualem
  4. Ouled Hariz
  5. Mzamza
  6. Ould Bouziri
  7. Ouled Sidi Ben Daoud
  8. Mzab
  9. Mdakra
  10. Ouled Ali
  11. Lachache
  12. Ouled Zyane
  13. Zenata
  14. Ouled Saïd





Costumes & Mode

Costume traditionnel d'un homme de Chaouia
homme de Chaouia




Artisanat de Mediouna

Tapis de Mediouna
tapis de Mediouna

Casa sport
Casa est aussi une marque de cigarettes
les moins cher et les plus consommées au Maroc





Casablanca

Casa, est une ville de 6 millions d'habitants, elle avait à peine 25 000 habitants en 1907. Connue avant le protectorat sous le nom d'Anfa, elle était un comptoire phénicien dès le VIIe siècle puis capitale de la tribu Berghouta qui règnait sur tout le Tamsna avant de tomber sous la domination Almoravides au XIe siècle.

Dès le XIIe siècle Anfa est devenue un port important pour le commerce de blé.
Au XIVe siècle, sous le règne de la dynastie Mérinide la ville a connue un développement remarquable.

En 1468, les Portugais bombardent la ville en représailles contre des actes de piraterie.

gravure d'Anfa en 1572
gravure d'Anfa en 1572


Au XVIIIe siècle, Anfa devient une ville prospère sous le règne du sultan Alaouite Moulay Ismail mais elle fut détruite par un tremblement de terre en 1755.
En 1770, le sultan Sidi Mohammed III reconstruit la ville qui prend alors le nom de Dar El Baida: la maison blanche.

En 1830 le sultan Moulay Abderrahman installa les douanes et divers bâtiments portuaires, une communauté europèene commence à s'installer dans la ville. Sous le règne de Moulay Hassan Ier (1822-1859), la population de Casa dépasait les 20 000 habitants.

En 1912, Après la signature du traité de Fès qui instaure le protectora français au Maroc, le général Lyautey décida de faire de Casablanca la capitale économique du royaume.

En 1943, se tint à la ville la conférence d'Anfa entre le président des États-Unis Franklin Roosevelt et le Premier ministre du Royaume-Uni Winston Churchill, afin de préparer la stratégie des Alliés après la guerre.

gravure d'Anfa en 1572


En 1986, inauguration de la mosquée Hassan II symbole de Casablanca, la plus grande du royaume.

mosquée hassan

Selle traditionnelle marocaine

selle marocaine
La tribu Chaouia est gardienne d'une tradition
séculaire d'élevage de chevaux qui se manifeste par
l'organisation d'un grand moussem de Fantasia à Settat





Le Barbe

Le Barbe connue depuis l'antiquité par le cheval de barbarie, cette race de chevaux est intiment lie au berbère de l'Afrique du nord. Sa présence dans la région date du IIe millinaire avant J.C, les anciens l'ont representé par des gravures rupestres scultées dans la pière il y a 4 000 ans au sud du Maroc.

gravure rupestres cheval maroc

Le barbe à influencer de nombreuses races que n'importe qu'il autre cheval. Les arabes l'ont introduit en Espagne ce qui a donner Le cheval Andalou d'aujourd'hui. En outre, Le roi Henri VIII l'a importer du Maroc, il est l'un des 3 étalons fondateurs du pur-sang anglais.

le barbe

Robuste, résistant et courageux, on peut toujours l'admerer pendant les spectacles de la Fanstasia.


Fantasia . Eugène Delacroix 1832





Chaouia : Grenier à grains

Céréale Chaouia

Traditionnel grenier du Royaume, la Chaouia s'étend sur près de 12 500 km² soit seulement 1,4 % de la superficie national, mais elle fournit en moyenne 15 % de la production céréalière marocaine.







Copyright © 2017 -TribusDuMaroc @ Contact 1233643