Tribus du Maroc
Les Tribus Du Maroc
   
  





La Tribu Beni Hozmar


Carte de Beni Hozmar



Histoire de Beni Hozmar

Beni Hozmar est une tribu de Jebala d'origine berbère.





Costumes & Mode

Costume traditionnel d'une femme de Tétouan
femme de Tétouan

Tétouan




Tétouan:Grenade du Maroc

L'histoire de la ville remonte au moins, au IIIe siècle avant J.-C. Des traces d'une ville antique du nom de Tamuda ont étaient mises à jours à 5 Km de l'actual Tétouan.

Les Romains rasèrent Tamuda et édifièrent au Ier siècle avant J.-C un camp fortifié dont quelques vestiges nous sont restés.

La ville fut à nouveau détruite par Beni Mohammed el Kacem au Xe siècle.

En 1308, le sultan mérinide Abou Thabit Amir qui fut à l'origine de la construction d'une place forte rifaine: Tétouane. La ville était alors à la fois une base militaire et le refuge préféré des corsaires qui sillionnent la côte méditerranéenne. En 1399, la ville est détruite de nouveau par Henri III de Castille afin d'arrêter les attaques des pirates.

La perte de Grenade en 1492 à accélérer le retour des milliers de musulmans et juifs andalous vers le Maroc, beaucoups trouvèrent refuge à Tétouan.

En 1483, selon l'historien Skirej, 80 Mauresques venus de Grenade avaient commencé à construire des maisons dans la partie dénommée Al Balad, mais ils étaient harcelés par la tribu des Beni Hozmar qui revendiquait la propriété du site. Ayant été informé de leurs plaintes, le Sultan Mohammad Ach-Chaikh Al Wattassi leur prêta 40 000 Mithqal et envoya 40 gardes de Fès et 40 du Rif pour les protéger et construire des remparts pour protéger la ville.

En 1565 philippe II d'Espagne mit de nouveau un blocus sur la ville.

En 1609, le décret d’expulsion ordonné par Philippe III, provoque une arrivée massive de quelques 10 000 réfugiés « maures » à Tétouan dont la superficie augmentera pour atteindre la taille de la ville fortifiée d’aujourd’hui.

Bab Okla


Au XVIIe siècle, le sultan Moulay Ismaïl dota la ville de remparts et permts à nouveau au commerce de se développer avec l'Europe. La ville prit alors une importance politique, et acceuillit des consuls européens, dont celui de la France, jusqu'en 1712.

Par la suite, la ville connaîtra un grand déclin dont les causes sont d'ordre principalement politique. L'activité commerciale portuaire ainsi que les consulats seront finalement transférés à Tanger.

En 1859, de nouveau les Espagnols s'attaquèrent à la ville et l'occupèrent pendant 3 ans, ce qui a conduit à l'arrêt des activités commerciales et à la fuite d'une partie de la population, en particulier des commerçants juifs, partis à Tanger, Gibraltar et à Oran.

Bab Rmouz Tétouan


Le protectorat de 1912 plaça Tétouan dans la zone d'influence Espagnole, qui en fut sa capitale.

Abdessadeq Chkara




La musique andalouse

Rabab
Rabab instrument de la musique andalouse

Abdessadek Chkara est natif la ville de Tétouan, c'est un maître de la musique arabo-andalouse. Introduite au maroc au XIIe siècle, c'est l'héritage des anciens Andalous chassés d'Espagne et qui trouvèrent refuge à Tétouan, la ville devient le berceau de la musique andalouse au Maroc.
Les chanteurs interprètent des poèmes en arabe classique, c'est pour cela qu'elle est la musique préférée des intellectuels.

Canoun
Canoun: Instrument de la musique andalouse







Copyright © 2017 -TribusDuMaroc @ Contact 1377931