Tribus du Maroc
Les Tribus Du Maroc
   





La Tribu Abda


Carte de la tribu Abda



Histoire d' Abda

Du nom de leur ancêtre Abdel-Kaïs installé au XIIe siècle, temps des Almohades, dans la plaine connue précédemment sous le nom de Doukkala Al Hamra "Doukkala la rouge" en provenance de la Tunisie.

Abda est une tribu arabe, son origine remonte à la tribu Bani Maaqil, arrivée dans la région à la fin de l'ère Mérinide.
"Les Abda constituent une tribu puissante, forte de trente-cind mille feux, de race purment arabe , ils occupent un territoire fertile, riche en chevaux et en bétail. C'est une des cinq tribus quasi-makhzen du Maroc." Le Maroc dans la tourmente: 1902-1903 : [il y a cent ans--] Par Eugène Aubin.

La tribu Abda se compose de 3 fractions:









ville de Safi

le chateau fort de Safi
Le chateau fort de Safi ou "Chateau de la Mer",
construit par les portugais au XVIe siècle


Comptoir phénicien selon le géographe Ptolémée, probablement fréquenté plus tard par les Romains, la cité apparaît dans les textes arabes sous le nom de " Asfi " à partir du XIe siècle.

Au XIIe siècle, Ibn Khaldoun qualifia Safi de port principal de Marrakech, la capitale des Almohades, il l'a mentionna sous le nom de " Tasaffyn ".

Au XIVe siècle, Abou Hassan Al Marini (dynastie Mérinide) dota la ville d'une medrassa, d'un hôpital et de nombreuses institutions.

Les portugais la nomma " Tzaffin " et s'en emparent de nouveau en 1488, élèvent une enceinte et construisent une forteresse au bord de la mer. Mais cette seconde occupation dure peu car dès 1541 les Portugais qui viennent de perdre la ville d'Agadir évacuent volontairement Safi.

Gravure de la ville de Safi au XVe siècle
carte ancienne de Safi


musée de la poterir Safi



Safi:patrie de la poterie

La ville a fait de la poterie son emblème, favorisé par une matière première abondante et bon marché, Safi est devenue la capitale de la poterie au Maroc.
La ville compte une dizaine d'ateliers consacrés à cet artisanat, on y trouve aussi un musée dédie à la poterie.

la poterie de Safi









AITA

Aita ou Ayta est un style musical ancestral au Maroc.

Aita veut dire "l'appel". Au Maroc les chanteuse de ce style s'appellent les "CHIKHATES" pleuriel de "CHIKHA".


DAR SI AISSA
Les ruines de DAR SI AISSA

KHARBOUCHA, de son vrai nom HADA EL GHIATIA a vecu à la deuxième moitie du XIX e siècle, est une CHIKHA qui a marqué a jamais l'histoire de L'Aita. Origine de la tribu des Ouled Zayd, sa tribu est entré en guerre contre un puissant Caid du nom de AISSA BEN OMAR, un Caid proche du Makhzen et du colonisateur français. Pour défendre sa tribu, KHARBOCHA n'a pas pris les armes mais elle choisit de chanter dans les moussems, les fêtes et les souks pour faire passer son message. Insulté et ridiculisé devant tout le monde, le puissant Caid ne tarda pas a la capturer KHARBOUCHA et la squstrer dans son Palais "DAR SI AISSA" dont les ruines se situé à 20 Km de Safi, pour finir de l'emmerer vivante. Mais son mythe est resté intact et aujourd'hui encore, elle demeure l'une des figures majeurs de l'art des CHIKHATES.








Copyright © 2019 -TribusDuMaroc @ Contact 1869962